Histoires courtes
  • Le sable avait tout envahi. Sans plus aucun repère, je roulais au petit bonheur la chance, espérant tomber sur une quelconque indication. L’eau potable commençait à manquer et j’essayais de...<div class="addthis_toolbox addthis_default_style addthis_" addthis:url='http://www.boodzawa.com/tempete-de-sable/' addthis:title='Tempête de sable ' ><a class="addthis_button_facebook"></a><a class="addthis_button_twitter"></a><a class="addthis_button_email"></a><a class="addthis_button_pinterest_share"></a><a class="addthis_button_compact"></a><a class="addthis_counter addthis_bubble_style"></a></div>

    Tempête de sable

    Le sable avait tout envahi. Sans plus aucun repère, je roulais au petit bonheur la chance, espérant tomber sur une quelconque indication. L’eau potable commençait à manquer et j’essayais de…

  • J’avais alors 5 ans et mes parents avaient négocié le dépôt de mon poisson chez notre voisin le restaurateur chinois le temps des vacances d’été. Cette idée me terrorisait. –...<div class="addthis_toolbox addthis_default_style addthis_" addthis:url='http://www.boodzawa.com/et-soudain-je-le-reconnus/' addthis:title='Et soudain, je le reconnus ' ><a class="addthis_button_facebook"></a><a class="addthis_button_twitter"></a><a class="addthis_button_email"></a><a class="addthis_button_pinterest_share"></a><a class="addthis_button_compact"></a><a class="addthis_counter addthis_bubble_style"></a></div>

    Et soudain, je le reconnus

    J’avais alors 5 ans et mes parents avaient négocié le dépôt de mon poisson chez notre voisin le restaurateur chinois le temps des vacances d’été. Cette idée me terrorisait. –…

  • “Rendez-vous à l’hôtel rue des Haies à 23h”. Elle m’avait dit ces quelques mots puis elle était rentrée dans la rame de métro qui l’amenait à la station Saint Paul....<div class="addthis_toolbox addthis_default_style addthis_" addthis:url='http://www.boodzawa.com/hotel-rue-des-haies-paris-xx-eme-3/' addthis:title='Hôtel rue des Haies – Paris XX ème ' ><a class="addthis_button_facebook"></a><a class="addthis_button_twitter"></a><a class="addthis_button_email"></a><a class="addthis_button_pinterest_share"></a><a class="addthis_button_compact"></a><a class="addthis_counter addthis_bubble_style"></a></div>

    Hôtel rue des Haies – Paris XX ème

    “Rendez-vous à l’hôtel rue des Haies à 23h”. Elle m’avait dit ces quelques mots puis elle était rentrée dans la rame de métro qui l’amenait à la station Saint Paul….

  • J’ai toujours détesté chez toi ce côté indépendant, insaisissable…Un vrai caractère de chat. Tu peux m’ignorer superbement toute la journée pour ensuite venir te blottir contre moi quand la nuit...<div class="addthis_toolbox addthis_default_style addthis_" addthis:url='http://www.boodzawa.com/je-sors-les-griffes/' addthis:title='Je sors les griffes ' ><a class="addthis_button_facebook"></a><a class="addthis_button_twitter"></a><a class="addthis_button_email"></a><a class="addthis_button_pinterest_share"></a><a class="addthis_button_compact"></a><a class="addthis_counter addthis_bubble_style"></a></div>

    Je sors les griffes

    J’ai toujours détesté chez toi ce côté indépendant, insaisissable…Un vrai caractère de chat. Tu peux m’ignorer superbement toute la journée pour ensuite venir te blottir contre moi quand la nuit…

  • C’est en observant vos ombres si proches l’une de l’autre que je compris alors la teneur de votre relation. Ce fut un choc. Je te saisis brusquement par le bras et t’emmenai...<div class="addthis_toolbox addthis_default_style addthis_" addthis:url='http://www.boodzawa.com/ombres-parlantes/' addthis:title='Ombres parlantes ' ><a class="addthis_button_facebook"></a><a class="addthis_button_twitter"></a><a class="addthis_button_email"></a><a class="addthis_button_pinterest_share"></a><a class="addthis_button_compact"></a><a class="addthis_counter addthis_bubble_style"></a></div>

    Ombres parlantes

    C’est en observant vos ombres si proches l’une de l’autre que je compris alors la teneur de votre relation. Ce fut un choc. Je te saisis brusquement par le bras et t’emmenai…

  • Où es tu sale gosse ? Cette fois-ci, tu ne t’en sortiras pas. Une fois que j’aurai mis la main sur toi, je te ferai disparaître. Photo : Cha Du...<div class="addthis_toolbox addthis_default_style addthis_" addthis:url='http://www.boodzawa.com/la-chasse-au-petit-homme/' addthis:title='La chasse au petit homme ' ><a class="addthis_button_facebook"></a><a class="addthis_button_twitter"></a><a class="addthis_button_email"></a><a class="addthis_button_pinterest_share"></a><a class="addthis_button_compact"></a><a class="addthis_counter addthis_bubble_style"></a></div>

    La chasse au petit homme

    Où es tu sale gosse ? Cette fois-ci, tu ne t’en sortiras pas. Une fois que j’aurai mis la main sur toi, je te ferai disparaître. Photo : Cha Du…

Short stories
Goût d'enfance